Rechercher dans les articles


La Poste Française va lancer un « timbre digital » en 2023

Articles > Tous les articles


La Poste Française va lancer un « timbre digital » en 2023





La Poste Française va lancer un « timbre digital » en 2023

La Poste, bien obligée de s'adapter à la nouvelle donne technologique, multiplie les innovations. Après le timbre à imprimer chez soi, l'entreprise prépare un «timbre digital »… sans timbre.

Si les livraisons de colis n’ont cessé d’augmenter à la faveur de la crise sanitaire et de l’explosion des achats en ligne, le simple courrier n’a lui pas arrêté de dépérir ces dernières années. La faute en revient aux e-mails bien sûr, sans oublier les réseaux sociaux et les messageries instantanées qui permettent de communiquer bien plus rapidement que par plis.

Un code mêlant lettres et chiffres
Ainsi, sur l’ensemble de l’année 2020, c’est 1,6 milliard de courriers postaux en moins que les Français n’ont pas envoyé par La Poste alors que dans le même temps, les livraisons de colis (via Colissimo) ont augmenté de 29 % ! La même année, un ménage français faisait partir en moyenne 5 courriers à J+1 (en timbre rouge).

Bref, le courrier traditionnel n’a plus la cote, mais qu’à cela ne tienne, La Poste continue d’innover pour rester dans la course. La dernière nouveauté en date, c’est le « timbre digital ». À partir du début de l’année prochaine, l’application mobile de l’entreprise permettra d’acheter un timbre réduit à un code alphanumérique de 8 lettres et chiffres mélangés.

Le client n’aura qu’à écrire ce code à la place du timbre classique, de la manière la plus claire possible, pour que le pli puisse être délivré en temps et en heure ! Les spécialistes de La Poste ont planché sur un algorithme qui fournit des codes impossibles à deviner, ce qui limitera les fraudes à néant. Ce « timbre digital » coûtera 1,16 euro, soit le prix d’un timbre vert synonyme d’une livraison en deux jours.

Les philatélistes y perdront certainement beaucoup, toutefois La Poste n’abandonne pas heureusement les timbres traditionnels à coller sur l’enveloppe ! Cette innovation, déjà utilisée en Suisse, doit être validée par l’Arcep, le régulateur des communications électriques et de la poste.

Source : https://www.journaldugeek.com/

Du : 01-08-2022


Vous pouvez nous aider

Nous vous prions de nous envoyer à info@algerie-philatelie.net les liens des articles que vous avez trouvé intéressant afin d'enrichir la bibliothèque des articles et merci d'avance.

Nous vous invitons aussi à publier vos propres articles sur la philatélie et les autres collections qui concernent l'Algérie.