Timbre n° 560

Se connecter à votre compte, ou s'inscrire, pour consulter les cotes des timbres neufs et oblitérés et pour gérer, gratuitement, votre collection en ligne
Se connecter ou S'inscrire

Partager cette page
Partager sur Facebook Partager sur Twiter Partager sur Pinterest

Caractéristiques

N° Y&T : 560
Thème : Costumes Algériens
Représentant : Costume de Tlemcen
Date d'émission : 18/11/1972
Prix Facial : 0,70 DA
Thématique
Culture > Costumes Consulter les timbres de cette thématique
Ville > Tlemcen Consulter les timbres de cette thématique




Un peu de lecture

Costumes algériens
Le costume traditionnel en Algérie est le plus souvent le reflet d’influences culturelles multiples. Qu’elles soient berbères, arabes, andalouses, ottomanes ou européennes, les inspirations vestimentaires se sont succédé et ont épousé, dans le raffinement et l’élégance, les valeurs algériennes.
Au fil des temps et jusqu’à nos jours, les costumes traditionnels habillent les corps d’un mélange harmonieux de velours, de soie, de satin et de brocart, rehaussé de riches bijoux en or ou en argent selon les régions.
En Kabylie, le vêtement traditionnel est encore porté dans la vie quotidienne. Adapté au relief et au climat de la région, il permet aux femmes très actives dans les villages une certaine aisance des mouvements pendant leurs travaux quotidiens.
La djebba, la ceinture et la fouta décorées de galons multicolores constituent les principales pièces de la tenue féminine.
Dans le Hoggar, le costume traditionnel rappelle le costume africain et se décline, pour les hommes, sous la forme de tuniques et de pantalons larges agrémentés de coiffes majestueuses faites de turbans de différentes longueurs dont un minimum de six mètres de tissu indigo qui donne aux Touareg le surnom d’hommes bleus.
Le costume traditionnel des hommes en Algérie laisse apparaître beaucoup de similitudes d’une région à une autre. Les hommes du M’zab portent principalement un pantalon de tissu blanc à large assise, une gandoura très simple, une chéchia, un turban et un burnous.
A Tlemcen, le costume féminin est très riche et est formé de superpositions de pièces vestimentaires qui donnent à la femme une prestance inégalée. Robe de soie et de fils d’or, fouta m’taqla qui ceinture la taille, caftan de velours richement brodé sont les pièces principales de l’habit. Celui-ci est rehaussé par le ‘abrouk qui pare la poitrine pour un comble de raffinement.