RECHERCHER DANS LA BIBLIOTHEQUE


Biographie de
Robert Cami

Autour du timbre > Graveurs


Graveur Robert Cami

Biographie

Robert Cami, né le 1er janvier 1900 à Bordeaux et mort le 12 janvier 1975 à Paris (ou à Sermaise (Essonne) selon certaines sources dont l'INSEE), est un dessinateur, graveur (buriniste, aquafortiste et graveur sur bois), graveur de médailles et de timbres français. Quoique rarement dit artiste peintre, il le fut également, notamment par l'importante œuvre sur zinc qui lui valut une médaille d'or à l'Exposition universelle de 1937.
Robert Cami naît du mariage de Justin Cami, commissionnaire en bestiaux à Bordeaux, et de Marguerite Lhoste. En même temps que ses parents le placent comme garçon-boucher, il suit les cours du soir du peintre Paul Quinsac à l'École des beaux-arts de Bordeaux où l'absence de formation à la gravure lui fait obtenir une bourse pour Paris où, à l'École nationale supérieure des beaux-arts, il a pour maîtres François Flameng, Auguste Laguillermie, Charles Albert Waltner et Lucien Simon, il devient rapidement un dessinateur et un graveur reconnu.
Il reçoit le 2e Second Prix de Rome de gravure en 1922, le 1er Second Prix de Rome en 1924, le prix de gravure de la fondation franco-américaine Florence Blumenthal en 1926 et le premier grand prix de Rome de gravure en 1928, résidant de la sorte à la villa Médicis de Rome de 1929 à 1932.
De 1932 à 1942, il est professeur à l’École des beaux-arts de Bordeaux.
En 1938, il réalise avec Jean Prouvé la décoration, intitulée Les Métiers, des portes de bronze du grand salon de l'ambassade de France à Ottawa. Il épouse en 1940 Camille Berg (1904-1991), peintre, graveur et illustratrice avec qui il s'installe en 1942 au 68, boulevard Soult dans le 12e arrondissement de Paris (elle sera habituée des principaux salons parisiens - leurs noms et leur adresse apparaissent ainsi dans le catalogue du Salon des Tuileries de 1944 - et illustrera notamment des livres d'Émile Verhaeren et d'Armand Lanoux).
C'est donc en 1942 qu'il se rend à Paris où, à partir de 1945, il occupe le poste de professeur à l’École nationale supérieure des beaux-arts, y demeurant chef d'atelier de gravure en taille-douce de 1945 à 1970 et y formant de nombreux élèves. En 1950, il est installé au 8, rue de Quatrefages.
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Cami



Aidez-nous à promouvoir Algérie Philatélie sur les réseaux sociaux


Evaluez Algérie Philatélie sur Trustpilot




Newsletter d'Algérie Philatélie
Inscrivez-vous pour être informé à temps des nouveautés des timbres d'Algérie et de l'actualité philatélique